voitures de luxe et les sportives

photos de belle voiture
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Audi Quattro

Aller en bas 
AuteurMessage
Patty14
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 37
Localisation : Chez moi bien au chaud
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Audi Quattro   Dim 14 Jan - 17:03

Avec sa Quattro à transmission intégrale Audi avait l'ambition de bouleverser le paysage automobile. Une nouvelle révolution technologique était en marche et suscita bientôt de nombreuses vocations chez la concurrence. Plus chères, trop typées, trop gourmandes en carburant, toutes ces voitures furent des fiascos commerciaux. Seul Audi s'est entêté et continu à croire dur comme fer à cette technologie exclusive.





Voilà près de quinze heures qu'il neige sans discontinuer dans ce lieu sans nom et sans lumière situé bien au-delà du cercle polaire. Désireux de faire subir des tests hivernaux à quelques nouvelles berlines, les essayeurs d'Audi n'en espéraient pas tant. Tirées, poussées, malmenées dans tous les sens les paisibles familiales ont finies par s'engluer définitivement dans les congères. C'est alors, que VW Iltis d'assistance entre en scène et devient le héros de l'expédition. Produit pour l'armée allemande, le petit 4X4 va ouvrir la voie du salut. Le récit de ces "galères antiques", apporte de... l'eau au moulin de Ferdinand Piech. Le directeur du bureau d'études d'Audi, est un ardent partisan de la transmission intégrale. C'est de famille ! Ferdinand Porsche, son illustre grand-père a débuté sa carrière en réalisant au début du siècle un engin à quatre roues motrices, tandis que son oncle Ferry avait élaboré en 1946, une formule 1, la Cisitalia, intégrant les mêmes solutions techniques. L'atavisme ne saurait cependant tout expliquer. Le docteur Piech, ingénieur surdoué et homme ambitieux, adore relever les challenges. Audi, réssucitée de ses cendres en 1969, n'a pas encore réussi à se positionner sur le marché. Tout est à faire... Piech veut faire de la marque d'Ingolstadt, "un Porsche de la grande série", de bousculer, voire de devancer Mercedes et BMW.

Faute d'image, Piech va jouer à fond la carte du progrès technique et de la haute technologie. Il souhaite ainsi développer un modèle hors-normes, une véritable vitrine technologique pour la jeune firme. Dans ce but, l'adaptation de la transmission intégrale sur une voiture classique dotée de hautes performances pourrait en faire un engin possédant des qualités routières inédites. Un cocktail de sécurité et de sportivité, d'innovation et de robustesse, capable d'affirmer l'identité de la marque Audi.

Une sportive d'exception

Après trois d'études et de mise au point, le Coupé Quattro est dévoilé au salon de Genève, en mars 1980. Construite sur la base de la berline 200, elle s'inscrit dans la lignée des précédents coupés d'Ingolstadt. Le fonctionnel a pris le pas sur la fantaisie et elle est à l'opposé des belles italiennes aux lignes aussi sensuelles que spectaculaires. Sérieuse, presque austère, assez pataude même, sa silhouette ne témoigne d'aucun soin particulier en matière d'esthétique. Sous cet aspect anodin, elle dissimule néanmoins une mécanique étonnante : un cinq cylindres suralimenté de 200 ch et une transmission intégrale permanente. Un système très sophistiqué et surtout original assurant une bonne répartition de la force motrice aux quatre roues sans avoir recours à un encombrant différentiel central. Ainsi, la transmission occupe à peine plus de place que celle d'une traction avant et n'occasionne qu'un faible poids supplémentaire. Unanimement saluée pour sa haute technologie et son comportement routier, la Quattro reste cependant largement ignorée du grand public. Piech décide alors de lancer sa nouveauté à l'assaut des rallyes. Dès sa première sortie internationale au Rallye de Monte Carlo, la Quattro pilotée par Mikkola fait sensation. Sur la neige, elle enlève huit étapes spéciales et possède plus de six minutes d'avance sur ses rivales avant de renoncer sur une sortie de route. Une véritable démonstration et bientôt, il n' y aura plus d'espoir de victoire pour les deux roues motrices. Avant que la concurrence s'organise, la Quattro va rafler 7 victoires sur 12 et enlever le titre mondial en 1982. Deux ans plus tard, la version Quattro Sport, plus courte et plus puissante sera à nouveau l'arme absolue en rallyes. Une dernière saison triomphale, car la concurrence (Peugeot, Lancia) a développé des machines spécifiques à quatre roues motrices performantes sur tous les terrains. En dépit de toute sa sophistication technique et de sa puissance, la Quattro reste un véhicule dérivé d'un coupé de série, encombrant, lourd et peu agile. La pionnière qui ne peut plus profiter que des éventuels faux pas de ses jeunes rivales tire alors sa révérence au monde des rallyes. Elle a toutefois offert à Audi une incroyable notoriété. En misant sur l'innovation à travers la Quattro, Audi est désormais une marque haut de gamme possédant une solide image technique.

Carte d'identité :

Arrow Cote : de 25 000 F à 70 000 F (de 300 000 à 600 000 F) *
Arrow Moteur : 5 cyl. en ligne + turbo
Arrow Cylindrée : 2144 cm3 et 2133 cm3*
Arrow Puissance : 200 ch et 306 ch*
Arrow Vitesse maxi : 200 km/h et 258 km/h*
Arrow Production : 11 451 ex. (dont 224 ex*.) de 1980 à 1988

(* versions Quattro Sport)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amicalementnous.editboard.com
 
Audi Quattro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vends ou échange INSPIRIT quattro 40° 2mm rouge
» 388D1 QUATTRO ALLROUND 0X NOIR VENDU VENDU VENDU
» INSPIRIT QUATTRO / 799 SOFT / bois TIBHAR IVL + IVS
» vend quattro pod
» Vds Audi a3 ii sportback 2.0 tdi 140 dpf s line

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
voitures de luxe et les sportives :: Collections et célébritées :: Voitures de collection :: Allemandes-
Sauter vers: